Pour la Banque d’Angleterre, la gestion d’actifs est systémique

le 10/04/2014 L'AGEFI Hebdo

GIGANTISME. L’industrie de la gestion d’actifs, un secteur de 87.000 milliards de dollars, est un risque croissant pour la stabilité financière. Andy Haldane, membre du comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre (BoE), a déclaré que cette industrie pouvait exacerber en raison de sa taille gigantesque les cycles de « boom-and-bust » sur les marchés financiers aussi bien que dans l’économie. Il a demandé aux superviseurs de développer de nouveaux instruments de régulation de ce risque. Pour le responsable de la BoE, l’industrie de la gestion a doublé de volume sur les dix ans écoulés et pourrait atteindre 400.000 milliards de dollars en 2050. Il faudrait étendre le cadre de la politique macroprudentielle aux entités non endettées, incluant la gestion d’actifs, a-t-il indiqué.

A lire aussi