Souverain high yield

le 18/09/2014 L'AGEFI Hebdo

La chasse au rendement (hunt for yield) ne connaît plus de limite, ni de frontière. L’Afrique est devenue son territoire. Le Ghana, un pays aux prises avec un déficit public à deux chiffres et en recherche urgente de fonds, vient de lever un milliard de dollars à l’occasion d’une émission largement sursouscrite, indique le Financial Times. L’émission s’est faite au taux de 8,25 % et les fonds de pension, fonds souverains et assureurs ont été nombreux à vouloir du papier. Depuis le début de l’année, les émissions d’obligations souveraines subsahariennes ont atteint le record de 7 milliards de dollars, dépassant déjà le record établi pour l’ensemble de l’année 2013. Mieux que l’aide internationale et les sempiternels programmes du Fonds monétaire international, la surliquidité fournie par les banques centrales…

A lire aussi