La note de la France a peu d’influence sur l’OAT

le 16/10/2014 L'AGEFI Hebdo

La note de la France a peu d’influence sur l’OAT

Sans effet. Standard & Poor’s a confirmé la note souveraine de la France à long terme à AA mais a révisé sa perspective de stable à négative. L’agence de notation avait dégradé la note française pour la dernière fois en novembre 2013, de AA+ à AA, en lui associant une perspective stable, et avait confirmé la note et la perspective en avril dernier. La révision de la perspective s’explique par le fait que la solidité de la reprise de l’économie française n’est pas garantie et que les finances publiques pourraient se détériorer au-delà de 2014, explique S&P. « Les notes de la France demeurent soutenues par notre opinion selon laquelle le pays dispose d’une économie riche, productive et diversifiée, ainsi qu’un secteur financier stable », ajoute l’agence. Le taux d’intérêt de l’OAT (obligation assimilable du Trésor) est resté indifférent au communiqué de l’agence de notation ; les investisseurs continuant d’accorder leur confiance dans la dette française, un marché profond et liquide. L’OAT continue son mouvement de repli en parallèle à celui du Bund allemand.

A lire aussi