La fiscalité freine l’actionnariat salarié

le 16/10/2014 L'AGEFI Hebdo

Démocratie. Si l’actionnariat salarié continue de s’enraciner dans les entreprises proposant régulièrement des opérations à leurs salariés, l’alourdissement de la fiscalité constitue un frein à son développement, selon la cinquième enquête annuelle de la Fédération française des associations d’actionnaires salariés (FAS) menée avec Altedia. Cela concerne les programmes d’attribution gratuite à l’ensemble des salariés mais pas uniquement. La forte augmentation du forfait social pousse les entreprises à s’interroger sur la politique d’intéressement. Rien d’étonnant donc à ce que parmi les 61 entreprises ayant participé à cette enquête, une grande majorité prône une fiscalité plus favorable à l’épargne salariale. En matière de gouvernance, les progrès sont lents. Les actionnaires salariés ne sont représentés dans les conseils que dans un cas sur deux et ils ne participent à aucun des comités des conseils deux fois sur trois.

A lire aussi