Les entreprises chinoises et américaines pèsent 60 % de la dette mondiale

le 23/07/2015 L'AGEFI Hebdo

Masses. Les émissions de dette corporate au niveau mondial s’élèveront à 57.000 milliards de dollars entre 2015 et 2019, selon les calculs de Standard & Poor’s (S&P), en repli de 4 % sur les projections 2014 en raison d’une croissance économique mondiale en baisse.

Ce montant se décompose en 37.000 milliards de refinancement et 20.000 milliards de dettes nouvelles, le tout pour un stock de 71.000 milliards de dollars.

En encours comme en émissions, la part du lion revient à la Chine avec 40 % du total mondial devant les Etats-Unis (21 %).

Si le risque d’une dégradation de la qualité de crédit au niveau mondial est tempéré, S&P met en avant deux points à surveiller, susceptibles de dégrader les performances de crédit et d’entraîner des turbulences sur les marchés financiers : la Chine, du fait de la forte croissance de l’endettement des entreprises – y compris des entreprises d’Etat pour 50 % de l’ensemble et qui bénéficient de la garantie implicite du gouvernement –, le tout dans la plus grande opacité ; et la poussée de la finance à effet de levier aux Etats-Unis.

A lire aussi