La retraite reste une des priorités dans l’épargne des Français

le 27/01/2020

Dans son étude sur le comportement des épargnants, l’AMF relève que la majorité d'entre eux économisent en vue de subvenir à leurs besoins pour leur retraite.

ETUDE ANNUELLE SUR LES ATTITUDES ET OPINIONS DES ÉPARGNANTS A L’ÉGARD DES PRODUITS FINANCIERS
Télécharger le document

La retraite des français est un sujet on ne peut plus sensible. Alors que le gouvernement présente aujourd’hui en conseil des ministres le projet de loi sur la réforme des retraites, il est clair que les particuliers en capacité d’épargner sont, depuis toujours, conscients que la retraite par répartition ne suffira pas à couvrir leurs besoins futurs. Dans son étude annuelle sur les attitudes et opinions des épargnants à l’égard des produits financiers, élaborée en 2019, l’Autorité des marchés financiers (AMF) constate en effet que pour 71% des Français interrogés, disposer d’un capital en vue de la retraite constitue une préoccupation forte ou secondaire.

Plus précisément, l’étude révèle que 53% des Français actifs épargnent spécifiquement en vue de la retraite, contre 52% en 2018 et 48% en 2017. Ainsi, 21% affirment épargner «régulièrement» et 32% «de temps en temps». Plus précisément, 86% des épargnants réguliers pour leur retraite le font chaque mois. Et les montants annuels épargnés ne sont pas négligeables, puisqu’ils atteignent en moyenne 2.300 euros par an. A titre de comparaison, la somme moyenne épargnée par les 86% de français qui épargnent régulièrement ou occasionnellement (pour de multiples raisons, incluant la retraite, mais pas seulement) est à peine supérieure, à 2.760 euros par an.

Par ailleurs, sur les 53% de Français actifs épargnant pour leur retraite, ils sont exactement la moitié à estimer que leur épargne ne sera pas suffisante pour répondre à leurs besoins. Une fois retraités, ceux ayant épargné sont seulement 41% à estimer qu’ils avaient assez mis de côté pendant la période où ils avaient épargné.

Autre indication de l’étude, les Français qui décident de ne pas épargner pour leur retraite par choix personnel restent assez peu nombreux. Ils ne sont que 26% dans cette situation, les autres ne le font pas faute de moyens suffisants.

Cette enquête démontre le réel besoin des investisseurs pour des produits spécifiques à la retraite, comme les nouveaux plan d’épargne retraite créés par la loi Pacte. Les résultats de cette enquête seront donc très certainement analysés dans le détail par les promoteurs de ces produits dont la commercialisation commence d’ailleurs de manière très encourageante pour les institutions qui en proposent déjà.

ETUDE ANNUELLE SUR LES ATTITUDES ET OPINIONS DES ÉPARGNANTS A L’ÉGARD DES PRODUITS FINANCIERS
Source :
AMF
Date :
22 janvier 2020
Langue :
Français
Pages :
73

A lire aussi