Amundi se trouve dans le viseur de l’AMF

le 14/08/2020

Amundi Asset Management, premier gestionnaire d’actifs européen.
(RK.)

Amundi risque de passer prochainement devant la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF), a appris L’Agefi.

A la suite d'une enquête menée entre 2017 et 2019, l’AMF a notifié le 12 juin dernier une série de griefs à la société de gestion d'actifs, filiale de Crédit Agricole SA. Ceux-ci « concernent la gestion de certaines transactions réalisées par deux collaborateurs d'Amundi entre 2014 et 2015 », indiquent le gérant et sa maison-mère dans leurs rapports de gestion pour le premier semestre 2020. Aucun détail n’est fourni sur la nature des transactions reprochées à Amundi ni sur les fonctions des deux collaborateurs.

« Ce dossier a été transmis à un rapporteur qui présentera ses conclusions à la Commission des sanctions au terme de l’instruction du dossier », ajoutent les documents.

Amundi « coopère pleinement dans le cadre de cette procédure » et rappelle qu’« à ce jour, aucune sanction n’a été prononcée à l’encontre d’Amundi », précise le gérant dans son rapport de gestion.

Amundi et Crédit Agricole SA n’ont pas répondu aux sollicitations de L’Agefi.

Sur le même sujet

A lire aussi