La croissance française pourrait accélérer au troisième trimestre

le 08/08/2018

Selon l'indice synthétique mensuel d'activité publié aujourd'hui par la Banque de France, le PIB hexagonal pourrait augmenter de 0,4% au troisième trimestre.

La Banque de France
(Pierre Chiquelin)

Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait progresser de 0,4% au troisième trimestre, a indiqué mercredi la Banque de France (BdF) dans une première estimation basée sur son indicateur synthétique mensuel d'activité (ISMA).

Au deuxième trimestre ainsi qu'au premier, le PIB a progressé d'un modeste taux de 0,2%.

Selon les chefs d'entreprises, en août l'activité augmenterait plus vivement qu'en juillet dans l'industrie, accélèrerait dans les services et ralentirait dans le bâtiment, indique encore la BdF.

L'Insee, dans sa dernière note de conjoncture en juin, tablait comme la BdF sur une croissance de 0,4% au troisième trimestre et sur une hausse du PIB de 1,7% sur l'ensemble de 2018, un peu en dessous des attentes gouvernementales (pas moins de 1,8%).

Le premier août, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé que les objectifs de déficit public de la France seront tenus malgré le ralentissement de la croissance qui, quoi qu'il arrive, ne sera pas inférieure à 1,8% cette année. "Il faut attendre la fin du mois d'août, peut-être même le début du mois de septembre, pour être assuré du changement du taux de croissance (...), qui, quoi qu'il arrive, ne serait par inférieur à 1,8%", a-t-il dit lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

A lire aussi