Televista diversifie ses sources de revenus

le 28/01/2008

La société éditrice de la chaîne Vivolta n’exclut pas de procéder à des acquisitions autour de la thématique art de vivre

Televista passe à une nouvelle étape. En 2007, Philippe Gildas, PDG et son associé Gaspard de Chavagnac, directeur général, ont construit les fondations de la société bi-média, éditrice de la chaîne Vivolta et du site internet éponyme à destination de la génération des baby-boomers et dédiée à l’art de vivre. Televista a ainsi signé des contrats de distribution d’une durée de trois ans auprès de Canalsat et Numericable. Forte de cette double redevance, la société a ensuite procédé à une augmentation de capital de 9 millions d’euros lors d’un placement privé réalisé au début de l’été dernier. Enfin, la chaîne et le site ont été lancés concomitamment le 10 décembre dernier.

« Les contrats de distribution couvrent les deux-tiers des coûts pour un point mort légèrement supérieur à 10 millions d’euros, explique Gaspard de Chavagnac. La levée de fonds permet de financer l’exploitation sur trois ans ». En attendant la montée en puissance de l’audience, alors que la chaîne s’adresse potentiellement à 16,5 millions de personnes en France au travers de ses contrats de distribution. A ce titre, Vivolta a confié la commercialisation de son espace publicitaire télévision à M6 publicité qui a également pris en charge la régie des espaces classiques du site internet, Televista gardant la main sur les opérations spéciales. La société entend être bénéficiaire dans 3 ans grâce à ces revenus mixtes que le management s’attache aujourd’hui à développer. C’est dans cette optique que Televista a étendu sa distribution au Benelux.

« Nous cherchons à conclure d’autres contrats de distribution en Suisse et en Afrique Francophone », précise le directeur général. La société s’est également portée candidate à l’édition d’un service de Télévision Mobile Personnelle, en déposant le 15 janvier un dossier auprès du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Outre ces relais de croissance organique, Televista n’exclut pas de réaliser des acquisitions. « Nous voulons constituer un petit groupe de média indépendant autour de la télévision et d’Internet », abonde le directeur général, les cibles devant être positionnées autour de thématiques dédiées à l’art de vivre. En cas de concrétisation, un appel au marché pourrait être lancé, de même qu’un transfert sur Alternext.

A lire aussi