La Société Générale resserre les rangs

le 04/02/2008

Conseils à l'appui, la banque n'entend pas se laisser racheter à vil prix. Ses cadres donnent aussi de la voix contre toute OPA hostile. Mais à court terme, les incertitudes pesant sur les activités de banque d'investissement constituent encore la meilleure protection du groupe.

A lire aussi