Saint Gobain et Wendel officialisent leur accord

le 20/03/2008

Le conseil d'administration du groupe industriel l'a avalisé hier, ainsi que les comptes 2007

Pierre-André de Chalendar, Directeur Général de la Compagnie de Saint-Gobain, a présenté au Conseil d’administration de Saint-Gobain réuni le 20 mars 2008 les conclusions de la mission qu’il lui avait confiée le 22 novembre dernier concernant les conditions d’entrée de Wendel, premier actionnaire de la Compagnie, au sein du Conseil.

Le Conseil a examiné les propositions formulées et engagements pris par Wendel, tels qu'indiqués dans sa lettrere produite en annexe, à la lumière de trois principes essentiels :

1) Le soutien à la stratégie approuvéepar le Conseil d’administration et mise en œuvre par la Direction Générale.

Wendel a confirmé son soutien à la stratégie du Groupe et, représenté au Conseil, il est prévu qu’il participe à un Comité Stratégique qui sera créé à la suite de l’Assemblée Générale du 5 juin 2008. Ce Comité, composé de trois membres, sera présidé par un membre indépendant du Conseil et comprendra le Directeur Général de Saint-Gobain et un administrateur représentant Wendel. Le Comité des Mandataires s’élargira par ailleurs à un administrateur représentant Wendel.

2) Le respect de l'indépendance du Groupe et l’égalité de traitement de tous les actionnaires.

Wendel s'est engagé à plafonner sa participation à 21,5 % du capital et à limiter la mise en œuvre en Assemblée Générale des droits de vote double dont il disposera en 2010 et 2011, de manière à ne pas dépasser du seul fait de ces droits de vote double 34 % des voix des actionnaires participant à ces assemblées.Wendel s'est enfin engagé à ne pas s'associer ou favoriser une offre publique sur Saint-Gobain qui ne serait pas recommandée par le Conseil d'administration.

3) La stabilité actionnariale et l'engagement à moyen terme.

Ces dispositions sont valables jusqu'à l'issue de l'Assemblée Générale de 2009 et renouvelables par tacite reconduction, une procédure de conciliation étant prévue en cas de désaccord majeur. Les dispositions concernant la limitation de l'usage des droits de vote double resteront en vigueur jusqu'à l'issue de l'Assemblée annuelle de 2011. Enfin, en cas de cession de tout ou partie de la participation de Wendel, Saint-Gobain bénéficiera sous certaines conditions d’un droit de première offre.

Le Conseil d'administration de Saint-Gobain a estimé, à l'unanimité, que, compte tenu des engagements pris par Wendel sur le respect de ces trois principes, il est naturel que Wendel, premier actionnairede la Compagnie, puisse participer à son administration. Il a donc décidé d'accepter la demande de Wendel et de proposer la nomination au Conseil de deux administrateurs représentant Wendel lors de l'Assemblée Générale de 2008 et d'un administrateur supplémentaire lors de l’Assemblée annuelle de 2009, le nombre total d'administrateurs étant porté de 15 à 16 à partir de l'Assemblée Générale du 5 juin 2008.

Le Conseil d'administration se félicite de l'entrée prochaine de représentants de Wendel en son sein. Avec près de 20 % du capital, Wendel apporte à Saint-Gobain une stabilité actionnariale, tout en préservant l’indépendance du Groupe, afin de poursuivre son développement. (Communiqué)

A lire aussi