L'état du marché ne plaide pas pour une cotation de l'immobilier de Carrefour

le 24/01/2008

Le groupe publie un chiffre d'affaires en progression pour la troisième année mais marque quelques inquiétudes pour 2008

Alors que le secteur de la distribution en Europe a montré ces dernière semaines des tensions, Carrefour tire son épingle du jeu. 2007 sera pour le groupe de distribution la troisième année de suite d’accélération des ventes, avec sur l’année une progression de 7 % à changes constants, (à 92,5 milliards d’euros contre 87,4 l’année précédente) après 6,3 % en 2006 et 4,3 % en 2005. Pour le quatrième trimestre, Carrefour publie une progression de 10 % à 25,5 milliards contre 23,5.

Les ventes en France continuent leur progression, malgré la déflation alimentaire enregistrée au cours des trois premiers trimestres de l’année, reflet d’un environnement concurrentiel vif, soit 11,4 milliards d'euros contre 10,9, dont pour les hypermarchés français des ventes de 6,4 milliards d’euros contre 6,1.

En Europe, l’Espagne, la Pologne et la Roumanie ont tiré la croissance à magasins comparables. Les marchés de croissance en Asie et en Amérique latine ont enregistré des performances solides. Pour 2007, côté marketing, le groupe a mis l’accent sur la marque Carrefour. Il entend poursuivre dans cette direction.

Carrefour confirme que son résultat opérationnel 2007 sera en progression avec un taux de croissance "proche" de celui de 2006. Toutefois "il est évident que l'environnement de la consommation constituera un défi en 2008 en raison de la crise du crédit", a déclaré Eric Reiss le directeur financier du numéro deux mondial de la distribution.

Lors d'une conférence téléphonique consacrée aux ventes du quatrième trimestre, il s'est néanmoins déclaré confiant dans la capacité du groupe à accroître son résultat opérationnel et son cash-flow à 1,5 milliard d'euros pour l'exercice en cours.

En revanche le groupe a indiqué que les conditions actuelles de marché ne plaident pas en faveur d'une cotation de son immobilier. Jose Luis Duran, le président du directoire, a cependant indiqué que la cotation de cette activité était toujours envisagée même si d'autres options étaient possibles pour ouvrir son capital.

Fin août, Carrefour avait annoncé une cotation courant 2008 de son immobilier.

Le groupe a par ailleurs présenté une nouvelle organisation de son directoire, avec l’arrivée de Gilles Petit, directeur général France, et Thierry Garnier, directeur général international hors Europe. Il est désormais composé de sept membres.

A lire aussi