La Fed sur tous les fronts

le 17/03/2008

La Réserve fédérale valide le rachat de Bear Stearns par JP Morgan et abaisse son taux d’escompte

La Réserve fédérale s’est spectaculairement mobilisée hier sur de multiples fronts pour tenter de préserver la stabilité et la liquidité des marchés financiers américains. Elle a donné son feu vert à la reprise de Bear Stearns par JP Morgan Chase pour 2 dollars par action, soit 236 millions de dollars, alors que le titre cotait 30 dollars vendredi soir, et plus de 170 dollars en février 2007 (lire page 22). Elle a annoncé dans la soirée une baisse surprise de son taux d’escompte de 25 points de base, de 3,50 à 3,25%, et porté de 30 à 90 jours la durée des opérations d’escompte. Elle également autorisé la Réserve fédérale de New York à mettre en place une nouvelle facilité de paiement permettant aux maisons de titres de financer les marchés de titrisation. Cette nouvelle facilité, disponible dès aujourd’hui, est instaurée pour une durée de six mois, mais pourra être prolongée, et le taux pratiqué sera le taux d’escompte. Le secrétaire au Trésor Henry Paulson a affirmé que stabiliser les marchés était désormais « la priorité numéro un ».

A lire aussi