Axa France va se doter de nouvelles directions pour accélérer sa croissance

le 25/01/2008

Près d’une trentaine de business units vont voir le jour afin de renforcer les positions de la compagnie en épargne et en santé individuelle.

Vastes chantiers internes en perspective chez Axa France. Lors de ses vœux à la presse, François Pierson, son Pdg, a annoncé une profonde modification de l’organisation de la compagnie. «Notre société n’est pas assez flexible et réactive, a-t-il déclaré. Nous allons donc constituer de nouvelles équipes pour chercher de la croissance là où le marché progresse.» Sans qu’aucun calendrier n’ait été dévoilé, la compagnie envisage la création d’une trentaine de directions, fonctionnant en «business units». Chacune de ces nouvelles entités sera dotée de moyens propres, humains et financiers, et d’un plan d’action spécifique. Cette réorganisation majeure est le fruit d’une analyse stratégique menée durant l’été dernier.

Si tous les marchés du groupe sont concernés, Axa France va particulièrement concentrer ses efforts dans trois domaines: la santé individuelle, la gestion des sinistres, et l’Internet. Ainsi, la compagnie va créer une direction de la santé et de la prévoyance individuelles, confiée à Olivier Potellet, actuellement directeur des réseaux spécialisés en assurance vie. La compagnie vise ainsi à doubler sa part de marché en santé individuelle. Une direction sera également consacrée à la gestion des sinistres IARD, dirigée par Emmanuel de Talhouët, ancien directeur de la région nord-est. En outre, pour renforcer ses ventes par Internet, la compagnie va créer une direction «WebAxa». Enfin, Axa France compte mettre en place une nouvelle structure pour capter et gérer l’épargne de la clientèle à fort patrimoine, dite «affluents.» Toutes ces nouvelles entités auront une vision multicanal et commercialiseront leurs produits via les réseaux de distribution de la compagnie (agents généraux, courtiers, salariés). Ces ajustements opérationnels ne seront pas sans impact sur la direction de la compagnie. Près de 100 cadres dirigeants sur un total 300 sont en effet appelés à bouger dans le cadre de ce projet.

L’objectif de ces remaniements internes est clair: accélérer sa croissance dans l’Hexagone. Pourtant, l’an dernier, Axa France revendique «une nouvelle année de bonne performance.» En assurance dommages, elle enregistre en effet une croissance de 2,6 % de son chiffre d’affaires (6,1 milliards d’euros en 2006). Quant à l’assurance vie, ses revenus ont progressé de 1,7 % (15,5 milliards d’euros en 2006), alors que le marché est en repli de 3%.

A lire aussi