Fonds indiciels

ETF synthétique : l’apparente volte-face d’iShares

le 05/11/2020 L'AGEFI Hebdo

Le défenseur de la réplication physique vient de lancer sur le marché européen un ETF S&P 500 synthétique. Une décision commerciale opposée à sa philosophie.

Une guerre intestine. Beaucoup se souviennent du bras de fer auquel s’était livrés les promoteurs d’ETF (exchange-traded funds) au début des années 2010. D’un côté, les adeptes de la réplication physique, BlackRock (iShares) en tête, tançaient leurs compétiteurs qui retenaient le mode synthétique...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi