Supervision bancaire : les trois priorités de la BCE pour l’année 2019

le 31/01/2019 L'AGEFI Hebdo

Supervision bancaire : les trois priorités de la BCE pour l’année 2019
(Agefi)

La Banque centrale européenne, qui assure la supervision des établissements localisés au sein de la zone euro, a identifié les principaux risques qui pèsent sur le système financier pour l’année 2019. Le premier risque est géopolitique : la situation entre les Etats-Unis et la Chine, le Brexit en Europe, les Gilets jaunes en France montrent qu’il y a beaucoup d’incertitudes. Le deuxième risque, c’est le stock de prêts non performants en Europe du Sud et notamment en Italie : même si les volumes de créances douteuses ont diminué en 2018, ils restent encore très importants. Ainsi, la BCE va continuer à travailler avec les banques pour réduire ce volume d’actifs. Face à ces risques, la BCE a donc défini trois priorités. D’une part, le risque de crédit : il s’agit de continuer à travailler avec les établissements sous supervision de l’Europe pour réduire le volume de prêts non performants et favoriser la qualité d’octroi de crédit. La deuxième priorité concerne la gestion des risques au sens large : pour assurer des règles communes et homogènes entre les Etats membre de la zone euro. Enfin, la troisième priorité de la BCE est directement liée au Brexit : il s’agit des risques multidimensionnels avec un travail à faire sur les banques du Royaume-Uni qui vont travailler au sein du marché unique.

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi