L'interview

“Finaliser Bâle III serait bon pour la crédibilité des banques”

le 01/03/2017

Adam Farkas, Executiv director , European Banking Authority (interview en anglais)

Le report des règles couramment appelées Bâle III n'est dû qu'à des divergences sur une part limitée du paquet, mais une conclusion serait bienvenue pour la profession, explique Adam Farkas.

A lire aussi