Fincantieri obtient un nouveau répit pour les Chantiers de l’Atlantique

le 31/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour permettre au groupe italien de s’entendre avec Bruxelles, Paris a repoussé d’un mois l’accord de cession qui devait expirer aujourd’hui.

bateau de croisière construit par Fincantieri
La crise du Covid-19 a fortement affecté l’activité de croisière.
(Photo Fincantieri)
Les délais seront une nouvelle fois outrepassés. Le gouvernement français a annoncé in extremis hier avoir accordé un nouveau répit d’un mois à l’italien Fincantieri pour qu’il puisse se mettre d’accord avec la Commission européenne en vue de racheter les Chantiers de l’Atlantique. L’accord de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi