La Place de Paris est invitée à accélérer la décarbonation des bilans

le 29/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Place de Paris est invitée à accélérer la décarbonation des bilans
(Fotolia)

Aligner les méthodologies, améliorer la transparence. En 2019, de nombreux acteurs de la place de Paris avaient pris des engagements sur la sortie du charbon à l'occasion du Climate Finance Day. Lors de l'édition 2020 qui se déroule ce jeudi, le ministre de l’Economie Bruno le Maire a demandé aux banques de travailler en priorité à l’évaluation du caractère soutenable des actifs inscrits à leur bilan, notamment dans le cadre des travaux menés par la Banque de France. « Je veux que les banques françaises soient les premières à utiliser la taxonomie européenne, a-t-il martelé. Nous devons parvenir à produire des données comparables et fiables ». Le ministre a également appelé la place de Paris à aller au-delà des engagements pris en 2019. « Elle doit développer une stratégie de sortie des activités pétrolières non conventionnelles. Elle peut le faire », a-t-il insisté.

La mise en place, par Finance for Tomorrow, d’un Observatoire de la finance durable, destiné à accompagner et chiffrer l’effort de transparence des acteurs de la place de Paris, a été salué par le ministre, comme une initiative permettant « un niveau élevé de transparence sur la place ». 355 acteurs ainsi que les 5 fédérations professionnelles (FBF, FFA, ASF, AFG, France Invest) associés à l’initiative, ont communiqué leurs engagements individuels ainsi que des données sectorielles. « Avec cet observatoire, nous souhaitons améliorer les méthodologies et témoigner de l’effort de transparence de la place. Nous espérons convaincre tous les acteurs de rejoindre l’initiative », a expliqué Thierry Déau, président de Finance for Tomorrow et président fondateur de Meridiam. L’observatoire, doté de 18 millions d’euros sur 5 ans, est financé par des fonds européens.

Sur le même sujet

A lire aussi