Mitsubishi nie toute fraude sur ses moteurs diesels livrés par PSA

le 30/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mitsubishi a déclaré aujourd’hui qu'il n'y avait aucune raison de penser qu'il s'était rendu coupable de fraude, comme le suggère une enquête allemande sur l'utilisation éventuelle de dispositifs pour truquer les émissions polluantes de ses moteurs diesel, fournis par le français PSA. Selon le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi