La réforme du Mécanisme européen de stabilité s’enlise

le 21/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Entre interrogations constitutionnelles françaises et billard à trois bandes italien, l’incertitude s’épaissit autour de la finalisation de la réforme du MES.

 Klaus Regling, le directeur général du MES, lors de la réunion de l’Eurogroupe le 20 janvier 2020 à Bruxelles.
Klaus Regling, le directeur général du MES, lors de la réunion de l’Eurogroupe le 20 janvier 2020 à Bruxelles.
(Crédit European Union)
En dépit des promesses de décembre, l’Eurogroupe qui s’est tenu hier n’a pas consacré d’avancée significative vers un nouveau MES. Les négociations des ministres des Finances des 19 pays de la zone euro sont en effet suspendues aux lèvres des juges du Conseil d’Etat français qui doivent rendre un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi