Au Royaume-Uni, une arnaque aux «mini-bonds» questionne la bonne supervision de la FCA

le 09/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La FCA a ouvert une enquête interne afin d’évaluer comment LCF, une société agréée, a pu léser 11.500 investisseurs.

Au Royaume-Uni, la chute de London Capital & Finance (LCF) soulève de nombreuses questions. Cette société d’investissement britannique, créée en 2012 et agréée par la Financial Conduct Authority (FCA), qui commercialisait notamment des «mini bonds», a fait faillite fin janvier lésant au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi