La justice européenne ouvre une brèche dans le «bail-in» bancaire

le 21/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Commission cherche à limiter l’impact de la décision du Tribunal de l’UE qui fragilise la doctrine développée par Bruxelles sur les renflouements bancaires.

Alors même qu’elle annonçait hier une nouvelle amende contre Google, Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a dû s’expliquer sur la décision du Tribunal de l’Union européenne annoncée la veille. La justice européenne a en effet annulé une décision de la Commission de 2015...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi