L'EPR de Flamanville pourrait subir un nouveau retard

le 30/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La reprise potentielle des soudures défectueuses les moins accessibles du réacteur EPR de Flamanville (Manche) se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage de la centrale, a déclaré mardi Bernard Doroszczuk, le nouveau président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). EDF a annoncé l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi