La Suisse met en œuvre sa parade à la perte de l’équivalence boursière

le 04/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En interdisant aux plates-formes européennes de traiter des actions suisses, Berne veut forcer les Européens à négocier sur la Bourse locale.

A partir de janvier 2019, les investisseurs européens risquent de se trouver dans l’embarras pour échanger des actions cotées en Suisse. La Commission a répété plusieurs fois que l’équivalence boursière ne serait pas renouvelée en l’absence d’avancée sur l’accord-cadre devant chapeauter les plus...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi