François Villeroy de Galhau promeut Paris pour la compensation après le Brexit

le 23/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

François Villeroy de Galhau promeut Paris pour la compensation après le Brexit
(Bloomberg)

Le Gouverneur de la Banque de France s’est fait le porte-étendard de la Place de Paris dans la perspective d’un «Eurosystème financier» post-Brexit, lors d’un discours prononcé ce matin lors de la conférence annuelle de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). François Villeroy de Galhau a profité de l’occasion pour dénoncer «des monopoles privés dans le secteur des chambres de compensation», estimant que le Brexit offrait l’opportunité de renforcer le rôle de Paris pour la finance européenne alors que «les opérations repo vont fort heureusement se regrouper à LCH SA».

«Plus largement, nous souhaitons le développement à Paris d’une offre de services de compensation renforcée et complétée dans le domaine des produits dérivés de taux d’intérêt», a-t-il déclaré. «Paris dispose de tous les atouts pour devenir le ‘hub marché’ de cette nouvelle constellation européenne».

Le Gouverneur de la Banque de France a toutefois apporté son soutien à l’initiative de la Commission européenne visant à offrir une équivalence temporaire aux chambres de compensation britanniques en cas de Brexit sans accord. «Mais cette solution devrait clairement rester temporaire, sur une durée limitée à une grosse année», a-t-il insisté, ajoutant qu’elle «devrait aussi être liée à un calendrier ferme d’adoption d’EMIR 2», qui doit réformer le système d’équivalence et de supervision pour la compensation. L’Esma a indiqué ce matin travailler avec les chambres de compensation britanniques à mettre en œuvre l’engagement de la Commission.

Sur le même sujet

A lire aussi