Londres somme ses banques de produire des plans de résistance aux cyberchocs

le 06/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les régulateurs maintiennent la pression sur la direction générale qui sera tenue pour responsable de toute interruption prolongée de service.

Comment assurer la résistance opérationnelle du système financier britannique en cas de chocs ? Hier, le régulateur britannique (FCA), l’autorité de supervision prudentielle (PRA), ainsi que la Banque d’Angleterre, ont demandé aux banques et autres institutions financières de détailler d’ici au 5...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi