Priip menace le marché retail des obligations d’entreprise

le 29/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une incertitude sur le texte pousse les émetteurs à délaisser le marché. L’AFME dénonce une diminution du volume de 20 à 25% depuis janvier.

Cela ressemble à un dommage collatéral. Selon des données de l’Association pour les marchés financiers en Europe (AFME), le règlement Priip aurait causé une diminution substantielle - entre 20 et 25% - du marché retail des émissions d’obligations d’entreprises depuis janvier 2018....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi