Les contrats de liquidité ne sont pas du goût de l’Esma

le 17/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur européen s’oppose à la pratique de marché admise portée par l’AMF et défendue par la Place de Paris.

Siège de l'Esma (European Securities and Markets Authority), à Paris. Bloomberg
L’Autorité européenne des marchés financiers contrarie l’AMF sur l’encadrement des contrats de liquidité.
(Photo Bloomberg.)
L’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a jeté une pierre dans le jardin de la Place de Paris vendredi en s’opposant à l’encadrement des contrats de liquidité porté par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le régulateur français peut compter sur le soutien des associations de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi