L’EBA détaille ses attentes sur la gestion des créances douteuses

le 14/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques au ratio de créances douteuses supérieur à 5% devront agir pour améliorer leur situation.

Les autorités européennes poursuivent leur offensive contre les créances douteuses (NPL). L’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié le 8 mars des lignes directrices détaillées sur la gestion des créances douteuses par les banques européennes. «Ces directives ont pour but de forcer les banques...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi