Les vices de conception de MIF 2 apparaissent au grand jour

le 11/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les reports de pans de la nouvelle réglementation se multiplient, validant les critiques sur la lourdeur du texte.

Les gendarmes des marchés financiers se félicitaient dès le 3 janvier que la nouvelle réglementation MIF 2 soit entrée en vigueur sans créer de rupture majeure. Pourtant, les retards à l’allumage s’accumulent. Mardi, l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) s’est résolue à reporter au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi