La SEC se montre moins sévère sous Donald Trump

le 15/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gendarme américain des marchés financiers, la Securities and Exchange Commission (SEC), a changé de comportement au milieu de l’année fiscale se terminant à fin septembre, au moment où Jay Clayton, nommé à la tête de la SEC par Donald Trump, prenait ses fonctions. La SEC a engagé 62 procédures...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi