L’Aspim défend le caractère productif des fonds d’investissement en immobilier

le 07/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les sociétés de placement immobilier ne veulent pas que les SCPI et OPCI soient assimilés à de la «rente immobilière» et assujetties à l’IFI.

L’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) appelle le gouvernement à ne pas inclure les fonds d’investissement en immobilier, en particulier les SCPI et OPCI, dans l’assiette de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), successeur annoncé de l’impôt sur la fortune. Dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi