Le FSB explore les zones d’ombre de la gestion du collatéral

le 26/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Conseil de stabilité financière veut davantage de données sur ce maillon essentiel de la finance parallèle. Mais ne juge pas nécessaire d'harmoniser les règles existantes.

Le Conseil de stabilité financière poursuit son patient travail d’exploration des maillons de la finance parallèle (shadow banking). Après avoir publié le 12 janvier ses recommandations sur le risque systémique dans la gestion d’actifs (lire aussi L’Agefi Hebdo de ce jour), qui préservent d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi