Mario Draghi est contre l’allégement de la réglementation bancaire

le 18/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Mario Draghi, président de la BCE

Lors d’une conférence à Francfort ce vendredi, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a réagi aux inquiétudes croissantes sur un éventuel allégement des règles bancaires avec l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis. «L'accent devrait porter sur la mise en œuvre [des règles existantes], pas sur un nouveau cadre», a déclaré le superviseur.

«Les mesures réglementaires devraient être mises en œuvre de manière équilibrée, de sorte de garantir des conditions de concurrence équitables à l'échelle mondiale. (…) Et même si des ajustements à la marge sont possibles, il ne devrait pas y avoir de retour sur ce qui a été décidé», a-t-il poursuivi. Mario Draghi a par ailleurs souligné qu'une déréglementation excessive avait été la principale cause de la crise financière mondiale. 

Sur le même sujet

A lire aussi