L’Esma ouvre le marché européen aux fonds alternatifs mondiaux

le 20/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'autorité propose d'accorder le passeport «pays tiers» aux FIA de plusieurs juridictions, dont les Etats-Unis. Une option pour les fonds britanniques après le Brexit.

L’Esma ouvre le marché européen aux fonds alternatifs mondiaux
L’Esma recommande d’accorder un passeport aux fonds alternatifs de plusieurs pays non membres de l’UE.
Est-ce un motif d’espoir pour les gestionnaires britanniques menacés par un Brexit ? L’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a recommandé hier d’accorder un passeport aux fonds alternatifs (FIA) de plusieurs juridictions hors-UE, dont les Etats-Unis. Hedge funds et autres fonds de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi