Le Conseil d’Etat aggrave une sanction de l’AMF

le 08/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Conseil d’Etat aggrave une sanction de l’AMF
(Pierre Chiquelin)

Par une décision rendue publique hier, le Conseil d’Etat a augmenté de 400.000 à 600.000 euros une amende infligée en 2013 par la Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) à un directeur d’UBS qui avait transmis à son cousin une information privilégiée sur l’OPA de SNCF Participations sur Geodis. Le bénéficiaire de l’information avait écopé de l’amende record de 14 millions d’euros alors qu’il avait réalisé une plus-value de plus de 6 millions d’euros.

Le Conseil d’Etat a justifié l’aggravation de la sanction du directeur d’UBS par le fait que « l’intéressé avait méconnu une obligation essentielle pour l’intégrité et la sécurité du marché, que le manquement avait été commis en toute connaissance de cause et qu’il revêtait une particulière gravité », précise un communiqué. Le Conseil d’Etat a également décidé de prononcer un blâme à l’encontre de l’intéressé.

Sur le même sujet

A lire aussi