Le Comité de Bâle restreint l’usage des modèles internes

le 25/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les propositions mises en consultation hier par le régulateur bancaire visent à mettre de l'ordre dans le calcul des actifs pondérés par le risque.

Le Comité de Bâle restreint l’usage des modèles internes
Le Comité de Bâle veut faciliter les comparaisons entre banques.
Le Comité de Bâle a publié hier de nouvelles propositions visant à limiter l’usage par les banques de modèles internes pour le calcul des actifs pondérés par le risque (risk-weighted asset – RWA). L’objectif de ces propositions est de simplifier le cadre de la régulation bancaire et de faciliter...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi