La BCE éclaire la lanterne des investisseurs sur le secteur bancaire

le 25/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les précisions apportées au mode de calcul des exigences en fonds propres dans le cadre du Srep rendent le mécanisme moins confus.

Le coup de tabac subi par les actions et dettes bancaires depuis le début de l'année a forcé la Banque centrale européenne (BCE) à une explication de texte. Le superviseur bancaire européen a rappelé le 19 février les principes qui régissent d’une part le Srep (Supervisory review and evaluation...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi