Régulation financière et urgence climatique : Pour des normes prudentielles et comptables plus vertes

le 08/06/2017

Régulation financière et urgence climatique : Pour des normes prudentielles et comptables plus vertes
Télécharger le document

ll est vital pour nos économies de réconcilier rapidement les modes de financement avec les objectifs climatiques, estiment les auteurs d'un rapport publié par Terra Nova, intitulé Régulation financière et urgence climatique : Pour des normes prudentielles et comptables plus vertes.

Or, tant la régulation prudentielle de la finance européenne que la comptabilité, sont encore exclusivement orientées vers la prévention d’une crise systémique dont la définition ignore la dimension climatique, ajoutent-ils. Et estiment que cette priorité doit être réaffirmée dans un contexte d'incertitude marqué par le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris début juin 2017.

D'où la proposition de réinvestir le champ prudentiel pour assurer le financement de l'économie verte et de la lutte contre le réchauffement climatique. "Nous proposons donc de mettre en place un système de bonus/malus pénalisant les crédits aux activités dont l’empreinte carbone est la plus forte en utilisant les normes comptables et prudentielles", écrivent les auteurs. Et "nous proposons également de renforcer la présence et la défense des intérêts publics (et plus généralement des autres parties prenantes) dans les instances normatives comptables européennes. C’est bien le rôle des régulateurs comptables et prudentiels d’assurer des règles communes qui protègent la stabilité et la possibilité d’une croissance soutenable et durable".

Régulation financière et urgence climatique : Pour des normes prudentielles et comptables plus vertes
Source :
Terra Nova
Date :
6 juin 2017
Langue :
Français
Pages :
24

A lire aussi