Tracfin renforce son dispositif de lutte contre le financement du terrorisme

le 29/07/2016

L'organisme a publié son rapport pour l'année 2015, et met en avant la participation accrue des professionnels de la finance aux signalements d'activités suspectes.

Tracfin 2015
Télécharger le document

Les 45.266 informations reçues ont débouché sur 10.556 enquêtes, 448 notes à l’autorité judiciaire et 1.187 notes aux administrations partenaires, dont 51 transmises aux services de police judiciaire. Telle est la synthèse du bilan de l’activité des services de Tracfin au cours de l’année 2015.

 «Les événements majeurs qui ont marqué l’année 2015 ont, par ailleurs, été à l’origine d’une impulsion nouvelle donnée à la lutte contre le terrorisme et à son financement, par le renforcement des moyens et l’approfondissement de l’intégration de Tracfin au sein de la communauté du renseignement», indique le service de Bercy dans son rapport annuel publié hier.

Tracfin a participé dès le mois de juin 2015 à la mise en place et à la montée en puissance de la cellule inter-agences au sein de la DGSI, qui a notamment permis, à l’échelle nationale, «d’accroître la fluidité et la réactivité dans l’échange d’informations entre l’ensemble des agences nationales compétentes», se félicite l’organisme.

Plus globalement, Tracfin précise que sur la quarantaine de professions assujetties au dispositif, les déclarations reçues des professions financières représentent 93% des signalements.

Tracfin 2015

Sur le même sujet

A lire aussi