Vivendi et Amber échouent à obtenir la convocation d’une AG chez Lagardère

le 14/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le tribunal de commerce de Paris a rejeté mercredi après-midi la demande de Vivendi et d’Amber Capital visant à obtenir la convocation d’une assemblée générale extraordinaire (AGE) de Lagardère SCA, selon le jugement consulté par L'Agefi.

Premiers actionnaires du groupe de médias et de distribution de Lagardère, avec de concert près de 46% du capital, Vivendi et Amber comptaient sur cette AGE pour faire élire quatre représentants au conseil de surveillance.

Amber avait tenté lors de l’AG ordinaire de mai dernier de renverser le conseil de surveillance de Lagardère. Mais les autres actionnaires du groupe, dont Vivendi, avaient voté contre ces résolutions.

Depuis, Vivendi s’est rallié à la cause d’Amber après qu’Arnaud Lagardère, le gérant commandité éponyme du groupe, eut signé un accord avec Groupe Arnault. La société d’investissement de Bernard Arnault est entrée au capital de Lagardère Capital & Management, la société personnelle d’Arnaud Lagardère, via une augmentation de capital réservée.

Le Groupe Arnault est également directement entré au capital de Lagardère. Dans un avis de l’AMF daté du 13 octobre, la société Financière Agache, contrôlée par le groupe familial Arnault, disait détenir 7,75% du capital de Lagardère. Il détient ainsi de concert avec Arnaud Lagardère 15,01% du capital du groupe de médias et de distribution.

A lire aussi