Le contexte actuel impose plus de vigilance pour les opérations sur titres

le 23/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dirigeants et sociétés profitent de la fenêtre de tir et de la chute de la bourse pour acquérir des actions. Mais attention au manquement d'initié.

La F2iC craint que l’Etat en profite pour acheter des sociétés telles qu’EDF à prix bradé.
La F2iC craint que l’Etat en profite pour acheter des sociétés telles qu’EDF à prix bradé.
Après la publication des résultats annuels et avant la publication des chiffres du premier trimestre, une fenêtre de tir s'est ouverte pour les rachats de titres par les entreprises ou par leurs dirigeants. Les nombreuses déclarations actuellement auprès de l'AMF en sont la preuve....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi