Une affaire de manipulation de données ébranle Novartis

le 08/08/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La FDA reproche au laboratoire suisse d’avoir tardé à donner l’alerte pour des anomalies détectées à l’issue des tests initiaux sur le Zolgensma.

La réputation de Novartis est à nouveau mise à mal. Affecté l’an dernier par la révélation d’un versement de 1,2 million de dollars (1,08 million d’euros) à Michael Cohen, ex-avocat de Donald Trump, suite à des allégations de ventes abusives, le laboratoire pharmaceutique suisse est cette fois-ci...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi