EssilorLuxottica et Delfin signent un accord pour mettre fin à leur crise de gouvernance

le 13/05/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

EssilorLuxottica et Delfin signent un accord pour mettre fin à leur crise de gouvernance
(rea)

Le fabricant de verres correcteurs et d'instruments d'optique EssilorLuxottica a annoncé lundi la conclusion d'un accord avec Delfin, la holding du PDG Leonardo Del Vecchio, afin de clore leurs différends en matière de gouvernance du groupe fusionné l'an dernier.

Selon cet accord, Leonardo Del Vecchio et le vice-PDG, Hubert Sagnières, « délèguent à Francesco Milleri (vice-président et directeur général de Luxottica Group) et à Laurent Vacherot (directeur général d'Essilor International) la responsabilité de développer et mettre en œuvre de la stratégie et le processus d'intégration d'EssilorLuxottica », a précisé le groupe. « Ils ont pour mission d'accélérer la simplification du nouveau groupe par l'intégration des deux sociétés opérationnelles dans les 12 à 24 mois », a poursuivi EssilorLuxottica.

La « gouvernance fondée sur l'équilibre des pouvoirs, selon les accords de rapprochement et les règles du conseil d'administration », demeurera en place jusqu'à l'assemblée générale devant être convoquée en 2021 pour approuver les états financiers de l'exercice clos le 31 décembre 2020.

En outre, le conseil d'administration a confirmé la recherche d'un nouveau directeur général pour le groupe, en précisant que Francesco Milleri et Laurent Vacherot avaient indiqué ne pas être candidats à ce poste.

Suite à cet accord, « il sera renoncé et mis fin à toutes les procédures judiciaires, y compris la demande d'arbitrage déposée par Delfin devant la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale le 27 mars 2019 », a souligné EssilorLuxottica.

Laurent Vacherot a par ailleurs été coopté comme administrateur d'EssilorLuxottica, en remplacement de Bernard Hours, qui a souhaité mettre fin à son mandat. Laurent Vacherot intègre également le comité stratégique du conseil d'administration.

Au vu de cet accord, Valoptec a décidé de retirer la résolution portant sur la nomination, lors de l'assemblée générale qui doit se tenir jeudi, d'un administrateur additionnel au conseil d'administration d'EssilorLuxottica.

Valoptec va voter contre les résolutions proposées par des investisseurs institutionnels pour la nomination de deux administrateurs additionnels. Dans un communiqué séparé, Valoptec a précisé qu'il s'abstiendrait de voter ou voterait contre toute résolution présentée avant ou pendant l'assemblée générale, qui ne serait pas présentée par le conseil d'administration.

Le représentant de Valoptec au conseil d'administration d'EssilorLuxottica intégrera le comité stratégique et le comité d'intégration du groupe.

Sur le même sujet

A lire aussi