L’AMF étend la frontière de l’information privilégiée avec l’affaire Iliad-UBS

le 29/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Outre la communication tardive du groupe lors de l'offre sur T-Mobile US en 2014, la commission des sanctions reproche l’usage par la banque d’une information à des fins de marketing.

L’audience d’hier associant Iliad et UBS restera dans l’histoire de la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers. Par sa longueur, neuf heures, quasiment autant que l’audience marathon LVMH-Hermès de juin 2013. Et surtout par la nature des faits poursuivis. Car si la mauvaise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi