Le «système Ghosn» est mis à nu chez Nissan

le 28/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le comité de la gouvernance a rendu son rapport hier, qui révèle la faiblesse des contre-pouvoirs face à Carlos Ghosn.

Nissan, constructeur automobile
D’importantes carences en matière de gouvernance ont été mises au jour au sein du groupe Nissan.
(Crédit Nissan.)
Après trois mois d’enquête, le comité spécial pour l’amélioration de la gouvernance (SCIG) de Nissan a rendu hier son rapport. Il avait été mandaté par le conseil d’administration du constructeur automobile japonais, suite à l’arrestation, le 19 novembre dernier, de son président d’alors, Carlos...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi