Les BSPCE devraient remplacer les BSA administrateurs dans les entreprises «tech»

le 21/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Saisi par l’AMF, le HCJP préconise cette solution, reprise dans un amendement à la loi Pacte voté en première lecture. Le Sénat devrait suivre.

Le vote de la loi Pacte devrait permettre de trouver une solution pour rémunérer les administrateurs des jeunes pousses «tech», tels que biotech, medtech et cleantech. En juin dernier, l’AMF avait rappelé que «l’attribution aux administrateurs non dirigeants de bons de souscription d’actions (BSA...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi