Greg Kelly est libéré sous caution au Japon

le 26/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Suite à l’autorisation du tribunal de district de Tokyo, l'ancien administrateur de Nissan Greg Kelly, accusé de complicité avec Carlos Ghosn, ex-président du constructeur nippon, a été libéré hier contre une caution de 70 millions de yens (557.000 euros) après plus d'un mois passé en prison pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi