Total s’en sort bien dans une affaire de corruption en Iran

le 21/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi le groupe Total à une peine symbolique de 500.000 euros d'amende pour corruption d'agents publics étrangers en marge de la conclusion de contrats en Iran en 1997. Le groupe pétrolier a en revanche échappé à la confiscation par l'Etat du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi